Archive for février 2008

chronique: Sylvain Piron

février 20, 2008

Artiste(s) : Sylvain Piron
Netlabel : Tradfrance
Titres : Fleur de ciel (2005) / La plume et l’anche (2005) / Par cœur (2004) /
Genre: Musique traditionnelle (France)

écouter Bretzel tiré de Par cœur

Sylvain Piron est un pionnier dans son domaine puisque c’est l’un des rares musiciens traditionnels à diffuser ses enregistrements sous licence creative commons. Espérons que d’autres suivront son exemple.

Sylvain Piron joue seul ses chansons poétiques et ses compostions pour accordéon diatonique, souvent mélancoliques, dans une interprétation authentique et populaire.

Tout au long des quatre albums mis à disposition, les formes musicales sont celles de la musique traditionnelle du centre de la France, de Bretagne et de Normandie : valse,  scottish, laridé, jig, mazurka, branle coupé, hanter dro…

Une musique fière de ses racines, sans chauvinisme, ouverte sur son avenir et qui affirme le besoin de résister à l’uniformisation.

Publicités

FOCUS netlabel: Midinette

février 20, 2008

« Lorsque Tenko et Operateur Fotokopieur (deux des plus cool mecs du monde) se rencontrent dans un loft new yorkais début 1984, ils découvrent qu’ils ont des rêves communs: être riche, avoir une chère et puissante voiture de sport, une grande maison (avec une TV plasma dans chaque chambre), et naturellement être entouré par de belles filles à toute heure. C’est la raison pour laquelle ils décident de créer ensemble Midinette Records… » (traduction de la présentation du netlabel)

Toutefois certaines sources de confiance situent actuellement le netlabel entre La Chaux-de-Fonds et Lausanne… Ce qui est sûr, c’est que Midinette ne recule devant rien , du noise à l’electro-pop, de l’electronica au 8Bit, c’est la crème de l’underground romand qui défile sur leur page de sorties : Tenko et Opérateur Fotokopieur

écouter OTW d’Operateur Photokopieur
eux-même, Phroq, d’incise, Les Poissons Autistes

écouter Tartine de rien des Poissons Autistes
, Bacalao, James d’O

écouter Post happiness de James d’O
, Alpen Dynamo et bien d’autres encore.

De quoi retourner un dancefloor ou provoquer une crise de nerf à vos voisins…

FOCUS netlabel: 12Rec

février 14, 2008

12Rec s’est doté d’une identité forte, entre autre en proposant des éditions cd-r de chacune de ses sorties en plus des versions téléchargeables. Elles sont faites main, avec grand soin, dans un esprit D.I.Y clairement affirmé comme le montre leur vidéo de présentation :

12Rec sait, le plus souvent, allier l’expérimental à une dose de pop (ou vice-versa), faisant la part belle à des groupes post-rock et pop-rock, ce qui reste encore rare dans l’univers netlabels. Avec Tupolev, Milhaven ou Junique fois pi & Hermelin par exemple

écouter Lord of Birds de Milhaven

Herzog, Giraffe, Daniel Maze, Astrowind marient eux électronique et instruments acoustiques pour accoucher d’ambient mélodique et féérique ou cliquètent en se rapprochant de l’électroacoustique ou de l’electronica.

écouter Into Vernadsky d’Astrowind

Avec Heezen et Bernier & Trottier 12rec n’hésite pas non plus proposer quelques détours du coté du hip-hop et de l’electro.

écouter Objet abandonné en mer de Nicolas Bernier et Simon Trottier
,

On notera encore le folk de Crepusculum.

écouter Anachronisme de Crepusculum

Depuis 2004, le netlabel impose sa vision éclectique et rafinée de la musique avec aux commandes Sim Sullen et surtout Sven Swift, que l’on pourrait qualifier d’hyperactif de la scène netaudio avec son blog Rubored, le netlabel de mix de musique libre Tirtheensongs et ses propres mixtapes .

FOCUS netlabel: Insubordinations

février 7, 2008

Insubordinations est un netlabel dédié à la musique improvisée – freejazz, électroacoustique ou autres expérimentations – saisie sans artifices. explosions d’énergie, constructions spontanées, structures malmenées, instabilités, confrontations ou simplement liberté absolue.

Le projet débute début 2006, à l’instigation de d’incise du collectif genevois Audioactivity. Mettant l’accent sur l’improvisation acoustique ou mixte, le catalogue du netlabel couvre une vaste étendue de sonorités les plus avant-gardistes. On y rencontre en solo le pianiste genevois Jacques Demierre (lauréat du Prix de la Ville de Genève 2007),

écouter Black and white memories de Jacques Demierre

les genevois également de Plaistow,

écouter Mairie des Lilas de Plaistow

le combo freejazz
diatribes

écouter Grosse roille de Diatribe et Christian Graf

le 4tet Pamela’s Parade, le violoncelliste Martin Altenburger en duo avec le percusionniste Lé Quan Ninh, le saxophoniste Heddy Boubaker avec le Rosa Luxemburg new quintet,

écouter Schizophonie de Rosa Luxemburg new quintet

le trio BWW et en duo avec le batteur Sébastien Bouhana, le big band freejazz portugais Potlatch , le duo piano/basse de Cracovie Apeiron

écouter Night in Krakow d’Apeiron

ou encore le prolifique musicien argentin Adrian Juraez.

On y retrouve aussi SOL, une pièce électroacoustique improvisée du français Mathias Delplanque (connu aussi pour ses productions electronica-dub sous le pseudo de Lena).

écouter SOLde Mathias Delplanque

Depuis décembre 2006 Insubordinations et le netlabel eDogm collaborent étroitement.


chronique: JeRe – cuisine insonorisée

février 7, 2008

Artiste(s): JeRe
Titre: cuisine insonorisée
netlabel: Audioactivity
réference: AA07
genre: IDM breakcore bugcore
télécharger: album complet

Écouter Nuit rouge extrait de l’album :

Le court album de JeRe intitulé « cuisine insonorisée » est certainement un des plus violents sortis sur le netlabel helvétique Audioactivity, mais pas nécessairement le plus ardu. Si JeRe est adepte d’une certaine sauvagerie, il découpe avec précision ses rythmiques sans rien laisser au hasard, les envoie en rafales s’écraser contre des mures de distorsions, les faisant voltiger au-dessus de nappes atmosphériques. Les compostions de JeRe chantent rarement la joie de vivre mais sont empreintes d’une puissance et d’une profondeur indéniable.

Le premier morceau, « idée aime » avec sa mélodie electro qui vous reste scotchée dans un coin de cerveau introduit en douceur la suite dans un style un peu éloigné du JeRe habituel.
Le second se salit un peu plus en restant dans une dynamique assez calme. Le troisième après quelques secondes d’intro annonce la couleur définitive, break drillé à tout va créant une masse presque abstraite de rythmes entrechoqués sur fond de violons épiques. « évasif » porte bien son nom. Avec « manchot ambidextre » et « nuit rouge » on arrive, enfin, dans le sérieux de l’affaire, la saturation prend le dessus, JeRe livre un breakcore très personnel, plus lent que ce qui se fait usuellement dans ce genre, il emmène l’auditeur vers un terrain au règne la folie, dans une atmosphère apocalyptique ou tout se déforme. Grandiose.

FOCUS: électroacoustique

février 7, 2008

La musique électroacoustique, ou musique concrète, souvent dite expérimentale, s’est développée en parallèle de la musique contemporaine pour instruments.

En se concentrant sur le son lui-même et ses sources diverses (humaines ou naturelles, préméditées ou accidentelles) cette musique peut prendre des formes et des couleurs extrêmement variées, tantôt paysage sonore, minimale, quasi orchestrale, percussive ou aérienne. Tout comme la musique classique elle requiert un environnement adéquat et une attention particulière. Elle ouvre alors un monde poétique et infiniment surprenant.

Voici une petite sélection d’albums:
Rainier Lericolais – adagio ma non tanto (tripostal)
Julie Rousse – des Restes Humains .ep (con-v)
Mathias Delplanque – SOL (insubordinations)
Adrian Juarez – cabras (audiotong)
d’incise – capharnaüm (edogm)
Nikita Golyshev – 15 Songs from Glass, Oil and Other Sources (musica excentrica)
Jérôme Pergolesi – Minzy (la p’tite maison)