Archives d’un auteur

FOCUS netlabel: Audiotong

juin 16, 2008

Audiotong est un netlabel basé à Cracovie, globalement dédié aux divers formes de musiques dites experimentales.

On y rencontre bon nombre d’acteurs de la scène locale, les mélanges ambient de field recordings d’Emiter et Arszyn, écouter Emiter.Arsyn Live à Prague (07.11.2005)
On notera la réédition d’Uexkull, un des premiers enregistrements du compositeur Zbigniew Karkowski, le mysterieux , l’electroacoustique clairevoyante de la jeune figure montant Tomasz Bednarczyk, écouter So nice de Tomasz Bednarczyk,

l’électronique glitchée de Dawid Szczesny, Process, formation pratiquant l’improvisation libre avec entre autre Rafal Mazur à la basse.

La compilation Radical Poland nous plonge dans l’underground bruitiste du pays, une autre manière de faire du tourisme.

Le label accueil aussi d’autres nationalités : le russe Nole Plastique (auteur de l’excellent sourir en souriant sur Nexsound) et ses détournements instrumentaux, Naufrageur, les improvisations des français Dague De Misericorde (Aurore Dudevant, clarinet et Philippe Zulaica, violon) écouter Plateaux paysagers de Misericorde,

ou Cabras de l’argentin Adrian Juarez offrant deux très belles compostions électroacoustiques, calmes et mélodiques. écouter Cabra Presurizada d’Adrian Juarez

Audiotong confirme le développement rapide d’une scène netaudio de qualité en Pologne. Dobra !



FOCUS netlabel: Aerotone

juin 3, 2008

Il y a quelque chose de romantique, un brin mélancolique et désespéré chez Aerotone. La lecture de la page philosophy vous en convaincra. Il y est question de l’éloignement, des mots qui manquent pour exprimer la séparation et du refuge que l’on peut trouver dans la musique.

Pourtant c’est une musique légère et rafinée, tout comme sa ligne graphique, que propose ce netlabel, une folktronica mélodique et cristalline comme avec This Mess is Mine ou les compilations Electronica unplugged 1 & 2


écouter Thief de This Mess is Mine

On trouvera aussi une touche ambient avec Cantaloup ou un son plus rock chez My First Trumpet, tandis que Bluebridge Quartet propose un détour vers l’electro-jazz


écouter Nordiopathie de My First Trumpet

La musique comme thérapie, à la recherche de l’apaisement et du calme intérieur.


pochette de Micha

pochette de Kheira Linder

FOCUS netlabel: Jahtari

mai 21, 2008

Il n’y a pas deux netlabels comme Jahtari, fer de lance du digital laptop reggae, ou l’art de créer un son roots à partir du support le plus froid qui soit. Et cela marche bien. Sans chercher à reproduire ce qui a été fait à une autre époque, avec d’autres moyens, les artistes de Jahtari réinvente une variante actuelle du dub sans rennier tout le bagage que cette musique véhicule.

Derrière un graphisme alliant le design 8-bit des ordinateurs des années 80 et clichés reggae se cache une collection de qualité, sous forme de 7-inch virtuels, perpétuant ainsi la tradition jamaïcaine du 45 tours avec un morceau par face, de quelques Ep’s (4 titres) et quelques productions en cd ou vinyl.

Sur la platine du selecta : Disrupt (le fondateur du label fin 2004) & Bo Marley, Ras Amerlock, Normaa, Blaze Dem, ou un dub vocal de Illyah Ltd Candy.

écouter Fight the formationde Illyah Ltd Candy

Poussez les basses !


graphisme Jahtari

FOCUS netlabel: Test Tube

mai 5, 2008

Test Tube (ou ‘| en abrégé) est un netlabel portugais au catalogue impressionnant (plus de 100 sorties) répondant à la seule exigence de la recherche de nouvelles sonorités, de l’émergence de nouveaux langages. Test Tube – l’éprouvette – porte bien son nom.

Le blues psychédelique des portugais Dopo, l’électroacoustique élégante de Davide Velez/Lezrod, Darren McClure, e:4c ou Juan José Calarco, l’ambient de Glenn Brown ou Dave Zeal & Daniel Maze, l’eletro-dub minimal de A Sankip Hummad, le folktronica d’Aitanna77, le freejazz-noise des genevois Diatribes, le post-rock psychédelique de Frango, voir le rock très pop de Post Human Era ou The Union Freego, tout celà contient bien un brin de folie, de décalage du spectre, ce petit plus qui fait de Test Tube un netlabel dont l’aura n’est plus a confirmer.

Comme souvent avec les netlabels, l’aspect graphique n’est pas négligé. Sur la centaine de production, on prendra plaisir à observer l’homogénéité des pochettes, les séries qui se dégagent de la production du graphiste maison aeriola::behaviour.


écouter Horses running towards the south de Dopo


écouter Emergency department de Aitäna 77


écouter Riders don’t always crash cars de Frango


pochettes : aeriola::behaviour

FOCUS netlabel: Bedroom Research

avril 24, 2008

Bedroom Research est un netlabel de musique électronique variée et incisive et un collectif touche-à-tout composé de musiciens, graphistes et vidéastes basés à Lille.

Il s’agit d’un beau panel d’artistes alliant rafinement et recherche ésthétique avec une efficacité rythmique propre à faire gigoter en tous sens le public lors de leurs soirées. On y découvre un mélange eletro-IDM-breakcore avec Deework, églament auteur de la ligne graphique, Alfredtoc, Monster X, Moxx ou Polka-core (Tep).

Les compilations Bedroom Research V1, 2 & 3 constituent par ailleurs une excellente revue de ce qui se fait en musique électronique à destinations des dancefloors exigeants.


Keys locked de Deework

FOCUS netlabel: Audioactivity

avril 14, 2008

Audioactivity est un collectif d’artistes sonores et visuels fondé en 2000 à Genève. Ses membres sont répartis entre la Suisse, la France et la Belgique. Le collectif organise régulierement des soirées au Zoo de l’Usine et y invite des artistes de la scène netaudio.

Sans concessions, les sorties du netlabel dérivent entre electronica, dub, breackore, électroacoustique, post-hop, idm, noise, dark ambiant…

Outre certains membres du collectif (monsieur connard, d’incise, gerbem)


écouter Exotisme de Monsieur Connard

le netlabel accueil le breakcore-bugcore-IDM du Parisien JeRe, émminent membre de la communauté du Cannibal Caniche,


écouter Nuit rouge de JeRe

la dark-ambient shamanique du Francais éxilé en Belgique Tzii, activiste underground de longue date, les magnifiques drones de Houston Drone Concern, les sonorités glitch du Lituanien Antanas Jasenka, les compilations Dub Propaganda et Dub Disaters#01 & #02, décorticant la scène dub digital actuelle (les francais o.b.f dub system, Uzul, Satori, Webcam hi-f, r2jeux, Inadubstate, Vital riddim, les anglais Inspirational sounds, Jah warrior ou les croates Rdk soundsystem), les constructions étranges du genevois Hopen.


écouter Sound pressure dub part 2 de o.b.f

Bref un beau mélange visant à célebrer la liberté et les chemins de traverse.


FOCUS: (free)jazz & improvisation libre

mars 31, 2008

La scène netaudio représentant un espace de liberté sans limites, il n’est pas surprenant qu’elle soit l’hôte des musiciens pratiquant l’improvisation libre issue du jazz, du free jazz et de la musique contemporaine.

A la croisée des pratiques, lorsque les instruments sont désacralisés, lorsque les relations entre musiciens sont égalitaires et horizontales, lorsque que tout semble à inventer, se crée une musique spontanée, offrant mille voies où se faufilent poésie et imaginaire.

Voici une sélection des plus avant-gardistes explorateurs du son et de son architecture instable.
D999 (edogm)
Drone + Pierre Ménard – noir de monde (digitalbiotop)
Jacques Demierre – black_white memories (insubordinations)
Mike Hansen & Tomasz Krakowiak – the confines of power (frozen elephant)
Potlatch – the Rrose Sélavy show (insubordinations)
diatribes – interconnexions (stomoxine)
process – #2 (audiotong)
reuben RADDING – peter EVANS – brandon SEABROOK – Spring Break (MAY)(Pine Ear Music)
Martine Altenburger & Lê Quan Ninh – love stream (insubordinations)
Subliminal 3 – Decidedly Against Going (Beta.Sound)
Cactus – Una Manana (hazard rec)
Totalitarian Musical Sect – Warm Things vol.1, Live in GES-21 (clinical archive)

Plus proche d’une idée “classique” du jazz :
Plaistow – Los Criminales Reciclados En Conductores De Autobuses (insubordinations)
Pamela’s Parade – à la guinguette (insubordinations)



FOCUS: electronica

mars 12, 2008


Laurent ver Alleman (aka MDG)+ Greenas (Sutemos)

Le terme electronica, apparu dans les années 90, englobe un vaste panel de sous-genres de la musique électronique, on y regroupe tout ceux qui mettent l’accent sur les nouvelles sonorités et la recherche formelle. Il s’agit globalement d’une musique pleine de liberté, conservant toutefois la pulsation rythmique caractéristique des musiques électroniques. Elle peut être très mélodique, flirtant avec la pop ou le folk ou, à l’opposée, centrée sur les bruits, les parasites et les défauts technologiques. Ces deux approches peuvent aussi se mêler. L’electronica peut donc être une musique d’écoute ou de dancefloor. On parle parfois aussi d’IDMintelligent dance music.

Voici une petite sélection d’albums et d’artistes electronica présent sur des netlabels :
3tronik – Mirror (sutemos)
Cyklyk – CALCIFIED (plex)
Iso Brown – concrete (byte burger)
monsieur connard – les rêves ont mauvaise haleine (incertitudes)

[…]
Songraphie – Toys (zymogen)
Takeshi Nakamura – Inferior Articles (digitalbiotope)
Yan G – shut mariposas (retropublik)
Atone – un jour ep (autres directions)
d’incise – sous les décombres (plataforma)

et quelques compilations offrant une vue d’ensemble:
OCTOPUS ONE (freshpoulp)
BEDROOM RESEARCH V3 (bedroom research)
ANTIFUNK (audioactivity)



FOCUS netlabel: Error-lofi

mars 12, 2008

Entrer chez Error-lofi, netlabel espagnol, c’est découvrir dans un monde naïf ou les petits instruments jouets de notre enfance sont élevés au rang d’objets cultes. Play lo-fi or die ! Le parti est pris et dès lors il y a de quoi se perdre dans tout un univers féérique et bancal.Lágrima, Pequeña Fiera!, Green.Means.Love, Frägil, Anímic, So Quiet, Chapi Chapo, Aitänna77 sont quelque noms que l’on croise sur Error-lofi ou sur d’autres netlabels, comme Test Tube par exemple.

Autour d’un noyau folk, guitare et voix, ces musiciens bricolent des boucles de bruits, des rythmiques electronica, produisent une musique intimiste et introvertie.

A mettre dans les oreilles de ceux qui vivent avec la nostalgie comme compagne.

lofi021_big.jpg

FOCUS netlabel: interdisco

mars 6, 2008

C’est depuis Bâle qu’Interdisco opère. Ne définissant pas de frontière nette entre dancefloor et headphones selon leurs mots, ce netlabel propose de petits EP à tendance electro comme ceux de Christian Walt, Hachi ou Julis Lagerfeld,

écouter Stille sleeping de Christian Walt

electro-pop avec And Me,

écouter Let’s go de And Me

ou encore quelques incartades electronica avec Granny Ark et d’incise

écouter L’immatériel autiste de d’incide

Interdisco fut classé dans le top 10 des netlabels des lecteurs du magazine allemand de:bug en 2005.