Archive for the ‘Jazz / free / improvisation’ Category

Bob Ostertag

août 7, 2008

Artiste(s): Bob Ostertag
Titre:
netlabel:
réference:
genre: électroacoustique, improvisation

Si la musique de Bob Ostertag n’est pas toujours la plus facile à appréhender, il a décidé d’en faciliter l’accès en mettant en ligne sur son site les enregistrements dont il possède les droits.

Actif depuis la fin des années 70, Ostertag est un artiste important de l’avant-garde new-yorkaise.
Pionnier du sampling, il a collaboré avec de nombreux musiciens reconnus : John Zorn, Fred Frith, Mike Patton, Kronos Quartet…

On notera ainsi Say no more (1993), retenu par Allmusic comme un album majeur. Il s’agit de sessions d’improvisation de Joey Baron, Gerry Hemingway, Phil Minton et Mark Dresser totalement samplées et réarrangées par Ostertag.

La musique de Bob Ostertag ne se limite pas des expérimentations abstraites, on découvrira ainsi avec plaisir les morceaux ironiquement pop de Fear no love, sur lequel intervient notamment Mike Patton.

L’artiste propose aussi sur son site un article dans lequel il expose sa démarche et sa vision assez tranchée de l’industrie musicale : The Professional Suicide of a Recording Musician.

Source :
Vernon, Marvin (05.04.2006) Bob Ostertag – several albums. Free albums galore.


écouter Not your girl sur l’album Fear no love

Say No More Quartet

Publicités

FOCUS netlabel: Audiotong

juin 16, 2008

Audiotong est un netlabel basé à Cracovie, globalement dédié aux divers formes de musiques dites experimentales.

On y rencontre bon nombre d’acteurs de la scène locale, les mélanges ambient de field recordings d’Emiter et Arszyn, écouter Emiter.Arsyn Live à Prague (07.11.2005)
On notera la réédition d’Uexkull, un des premiers enregistrements du compositeur Zbigniew Karkowski, le mysterieux , l’electroacoustique clairevoyante de la jeune figure montant Tomasz Bednarczyk, écouter So nice de Tomasz Bednarczyk,

l’électronique glitchée de Dawid Szczesny, Process, formation pratiquant l’improvisation libre avec entre autre Rafal Mazur à la basse.

La compilation Radical Poland nous plonge dans l’underground bruitiste du pays, une autre manière de faire du tourisme.

Le label accueil aussi d’autres nationalités : le russe Nole Plastique (auteur de l’excellent sourir en souriant sur Nexsound) et ses détournements instrumentaux, Naufrageur, les improvisations des français Dague De Misericorde (Aurore Dudevant, clarinet et Philippe Zulaica, violon) écouter Plateaux paysagers de Misericorde,

ou Cabras de l’argentin Adrian Juarez offrant deux très belles compostions électroacoustiques, calmes et mélodiques. écouter Cabra Presurizada d’Adrian Juarez

Audiotong confirme le développement rapide d’une scène netaudio de qualité en Pologne. Dobra !



FOCUS netlabel: Test Tube

mai 5, 2008

Test Tube (ou ‘| en abrégé) est un netlabel portugais au catalogue impressionnant (plus de 100 sorties) répondant à la seule exigence de la recherche de nouvelles sonorités, de l’émergence de nouveaux langages. Test Tube – l’éprouvette – porte bien son nom.

Le blues psychédelique des portugais Dopo, l’électroacoustique élégante de Davide Velez/Lezrod, Darren McClure, e:4c ou Juan José Calarco, l’ambient de Glenn Brown ou Dave Zeal & Daniel Maze, l’eletro-dub minimal de A Sankip Hummad, le folktronica d’Aitanna77, le freejazz-noise des genevois Diatribes, le post-rock psychédelique de Frango, voir le rock très pop de Post Human Era ou The Union Freego, tout celà contient bien un brin de folie, de décalage du spectre, ce petit plus qui fait de Test Tube un netlabel dont l’aura n’est plus a confirmer.

Comme souvent avec les netlabels, l’aspect graphique n’est pas négligé. Sur la centaine de production, on prendra plaisir à observer l’homogénéité des pochettes, les séries qui se dégagent de la production du graphiste maison aeriola::behaviour.


écouter Horses running towards the south de Dopo


écouter Emergency department de Aitäna 77


écouter Riders don’t always crash cars de Frango


pochettes : aeriola::behaviour

FOCUS: (free)jazz & improvisation libre

mars 31, 2008

La scène netaudio représentant un espace de liberté sans limites, il n’est pas surprenant qu’elle soit l’hôte des musiciens pratiquant l’improvisation libre issue du jazz, du free jazz et de la musique contemporaine.

A la croisée des pratiques, lorsque les instruments sont désacralisés, lorsque les relations entre musiciens sont égalitaires et horizontales, lorsque que tout semble à inventer, se crée une musique spontanée, offrant mille voies où se faufilent poésie et imaginaire.

Voici une sélection des plus avant-gardistes explorateurs du son et de son architecture instable.
D999 (edogm)
Drone + Pierre Ménard – noir de monde (digitalbiotop)
Jacques Demierre – black_white memories (insubordinations)
Mike Hansen & Tomasz Krakowiak – the confines of power (frozen elephant)
Potlatch – the Rrose Sélavy show (insubordinations)
diatribes – interconnexions (stomoxine)
process – #2 (audiotong)
reuben RADDING – peter EVANS – brandon SEABROOK – Spring Break (MAY)(Pine Ear Music)
Martine Altenburger & Lê Quan Ninh – love stream (insubordinations)
Subliminal 3 – Decidedly Against Going (Beta.Sound)
Cactus – Una Manana (hazard rec)
Totalitarian Musical Sect – Warm Things vol.1, Live in GES-21 (clinical archive)

Plus proche d’une idée “classique” du jazz :
Plaistow – Los Criminales Reciclados En Conductores De Autobuses (insubordinations)
Pamela’s Parade – à la guinguette (insubordinations)



FOCUS netlabel: Insubordinations

février 7, 2008

Insubordinations est un netlabel dédié à la musique improvisée – freejazz, électroacoustique ou autres expérimentations – saisie sans artifices. explosions d’énergie, constructions spontanées, structures malmenées, instabilités, confrontations ou simplement liberté absolue.

Le projet débute début 2006, à l’instigation de d’incise du collectif genevois Audioactivity. Mettant l’accent sur l’improvisation acoustique ou mixte, le catalogue du netlabel couvre une vaste étendue de sonorités les plus avant-gardistes. On y rencontre en solo le pianiste genevois Jacques Demierre (lauréat du Prix de la Ville de Genève 2007),

écouter Black and white memories de Jacques Demierre

les genevois également de Plaistow,

écouter Mairie des Lilas de Plaistow

le combo freejazz
diatribes

écouter Grosse roille de Diatribe et Christian Graf

le 4tet Pamela’s Parade, le violoncelliste Martin Altenburger en duo avec le percusionniste Lé Quan Ninh, le saxophoniste Heddy Boubaker avec le Rosa Luxemburg new quintet,

écouter Schizophonie de Rosa Luxemburg new quintet

le trio BWW et en duo avec le batteur Sébastien Bouhana, le big band freejazz portugais Potlatch , le duo piano/basse de Cracovie Apeiron

écouter Night in Krakow d’Apeiron

ou encore le prolifique musicien argentin Adrian Juraez.

On y retrouve aussi SOL, une pièce électroacoustique improvisée du français Mathias Delplanque (connu aussi pour ses productions electronica-dub sous le pseudo de Lena).

écouter SOLde Mathias Delplanque

Depuis décembre 2006 Insubordinations et le netlabel eDogm collaborent étroitement.


25/01/08 Plaistow & d’incise / concert à la bibliothèque de la cité / Genève

janvier 14, 2008

FLY25JANrecto_Cweb

Les Musiques Libres et Netlabels s’invitent aux BMU.
Finissage de l’exposition d’Albertine avec Plaistow et d’incise.

Et pourquoi ne pas mêler des choses qui finalement ne sont peut-être pas si éloignée l’une de l’autre, les illustrations poétiques et touchantes d’Albertine, l’esprit de liberté du trio jazz Plaistow et les sélections pointues de musique « libre » de l’activiste électronique d’incise.
Réinventer l’espace de la bibliothèque et le projeter dans l’avenir, faire se rencontrer dans l’antre du savoir et de la culture des artistes polymorphes.
Plaistow et d’incise sont de ces musiciens qui vous poussent à aller au-delà de la musique et à pousser la réflexion sur d’autres terrains, à penser sa relation dans la société marchande mais aussi à se détacher de toutes formes de contrainte.
Afin de présenter le futur catalogue de musique en libre diffusion des bibliothèques Municipales, trois compilations, présentant un rapide survol de la scène netlabel locale et internationale seront distribuées lors de cette soirée.

Plaistow (Insubordinations netlabel)
concert post-jazz
Johann Bourquenez: piano
Raphaël Ortis: basse
Cyril Bondi: batterie

d’incise (audioactivity netlabel)
dj set ambient/electronica/…

Vendredi 25 janvier 2008
de 19h à 21h.
à la bibliothèque municipale de la Cité,
à la salle d’exposition au rez-de-chaussée,
Place des Trois-Perdrix, 5 1204 Genève

FOCUS netlabel: Zymogen

octobre 5, 2007

Lorsqu’en septembre 2005, depuis la petite ville italienne de Modene, Filipo Aldovini lance le projet Zymogen son optique semble claire. Une qualité irréprochable, tant au niveau du choix éditorial que de la ligne graphique (Zymogen travaille avec le photographe Laurent Batailley).

« Giving our ideas the finest voice »

Se concentrant sur l’expression de nouveaux concepts musicaux, tant électroniques qu’acoustiques, forcement expérimentaux, des formes rythmiques torturées au field recording en passant par tout le monde électroacoustique et même par le free jazz, Zymogen se crée une identité forte et s’impose rapidement comme un netlabel majeur reconnu par ses pairs.

Un petit tour d’horizon du catalogue de Zymogen vous permettra de découvrir certains des plus investis et prolifiques artistes de la scène netaudio. Le colombien exilé à New York David Velez, alias Lezrod, et sa manière très personnelle de sculpter le grain du son digital ( Retorno a la Nada, Data Transfer & Genki vol. I),le suisse Ibakusha et son IDM ciselée et mélodique (Novctzember) , le suisse, encore, d’incise et son electronica instable ( Insectes, Attente et Pixels)ou le japonnais Takeshi Nakamura et ses abstractions rythmiques ( Ordinary Days, Easy Listening & Miscellaneous Goods).

A noter également la compilation « Sky Diary Edits« , remix électronique de la guitare folk de Crepusculum par Darren McClure, Letna, Bluermutt, Ibakusha, Heezen, etc, en collaboration avec le netlabel et cdr-label allemand 12rec.

Zymogen est une porte grande ouverte sur un monde en ébullition, à ne pas manquer.