Archive for the ‘netlabel suisse’ Category

FOCUS netlabel: Audioactivity

avril 14, 2008

Audioactivity est un collectif d’artistes sonores et visuels fondé en 2000 à Genève. Ses membres sont répartis entre la Suisse, la France et la Belgique. Le collectif organise régulierement des soirées au Zoo de l’Usine et y invite des artistes de la scène netaudio.

Sans concessions, les sorties du netlabel dérivent entre electronica, dub, breackore, électroacoustique, post-hop, idm, noise, dark ambiant…

Outre certains membres du collectif (monsieur connard, d’incise, gerbem)


écouter Exotisme de Monsieur Connard

le netlabel accueil le breakcore-bugcore-IDM du Parisien JeRe, émminent membre de la communauté du Cannibal Caniche,


écouter Nuit rouge de JeRe

la dark-ambient shamanique du Francais éxilé en Belgique Tzii, activiste underground de longue date, les magnifiques drones de Houston Drone Concern, les sonorités glitch du Lituanien Antanas Jasenka, les compilations Dub Propaganda et Dub Disaters#01 & #02, décorticant la scène dub digital actuelle (les francais o.b.f dub system, Uzul, Satori, Webcam hi-f, r2jeux, Inadubstate, Vital riddim, les anglais Inspirational sounds, Jah warrior ou les croates Rdk soundsystem), les constructions étranges du genevois Hopen.


écouter Sound pressure dub part 2 de o.b.f

Bref un beau mélange visant à célebrer la liberté et les chemins de traverse.


Publicités

FOCUS: (free)jazz & improvisation libre

mars 31, 2008

La scène netaudio représentant un espace de liberté sans limites, il n’est pas surprenant qu’elle soit l’hôte des musiciens pratiquant l’improvisation libre issue du jazz, du free jazz et de la musique contemporaine.

A la croisée des pratiques, lorsque les instruments sont désacralisés, lorsque les relations entre musiciens sont égalitaires et horizontales, lorsque que tout semble à inventer, se crée une musique spontanée, offrant mille voies où se faufilent poésie et imaginaire.

Voici une sélection des plus avant-gardistes explorateurs du son et de son architecture instable.
D999 (edogm)
Drone + Pierre Ménard – noir de monde (digitalbiotop)
Jacques Demierre – black_white memories (insubordinations)
Mike Hansen & Tomasz Krakowiak – the confines of power (frozen elephant)
Potlatch – the Rrose Sélavy show (insubordinations)
diatribes – interconnexions (stomoxine)
process – #2 (audiotong)
reuben RADDING – peter EVANS – brandon SEABROOK – Spring Break (MAY)(Pine Ear Music)
Martine Altenburger & Lê Quan Ninh – love stream (insubordinations)
Subliminal 3 – Decidedly Against Going (Beta.Sound)
Cactus – Una Manana (hazard rec)
Totalitarian Musical Sect – Warm Things vol.1, Live in GES-21 (clinical archive)

Plus proche d’une idée “classique” du jazz :
Plaistow – Los Criminales Reciclados En Conductores De Autobuses (insubordinations)
Pamela’s Parade – à la guinguette (insubordinations)



FOCUS: electronica

mars 12, 2008


Laurent ver Alleman (aka MDG)+ Greenas (Sutemos)

Le terme electronica, apparu dans les années 90, englobe un vaste panel de sous-genres de la musique électronique, on y regroupe tout ceux qui mettent l’accent sur les nouvelles sonorités et la recherche formelle. Il s’agit globalement d’une musique pleine de liberté, conservant toutefois la pulsation rythmique caractéristique des musiques électroniques. Elle peut être très mélodique, flirtant avec la pop ou le folk ou, à l’opposée, centrée sur les bruits, les parasites et les défauts technologiques. Ces deux approches peuvent aussi se mêler. L’electronica peut donc être une musique d’écoute ou de dancefloor. On parle parfois aussi d’IDMintelligent dance music.

Voici une petite sélection d’albums et d’artistes electronica présent sur des netlabels :
3tronik – Mirror (sutemos)
Cyklyk – CALCIFIED (plex)
Iso Brown – concrete (byte burger)
monsieur connard – les rêves ont mauvaise haleine (incertitudes)

[…]
Songraphie – Toys (zymogen)
Takeshi Nakamura – Inferior Articles (digitalbiotope)
Yan G – shut mariposas (retropublik)
Atone – un jour ep (autres directions)
d’incise – sous les décombres (plataforma)

et quelques compilations offrant une vue d’ensemble:
OCTOPUS ONE (freshpoulp)
BEDROOM RESEARCH V3 (bedroom research)
ANTIFUNK (audioactivity)



FOCUS netlabel: Midinette

février 20, 2008

« Lorsque Tenko et Operateur Fotokopieur (deux des plus cool mecs du monde) se rencontrent dans un loft new yorkais début 1984, ils découvrent qu’ils ont des rêves communs: être riche, avoir une chère et puissante voiture de sport, une grande maison (avec une TV plasma dans chaque chambre), et naturellement être entouré par de belles filles à toute heure. C’est la raison pour laquelle ils décident de créer ensemble Midinette Records… » (traduction de la présentation du netlabel)

Toutefois certaines sources de confiance situent actuellement le netlabel entre La Chaux-de-Fonds et Lausanne… Ce qui est sûr, c’est que Midinette ne recule devant rien , du noise à l’electro-pop, de l’electronica au 8Bit, c’est la crème de l’underground romand qui défile sur leur page de sorties : Tenko et Opérateur Fotokopieur

écouter OTW d’Operateur Photokopieur
eux-même, Phroq, d’incise, Les Poissons Autistes

écouter Tartine de rien des Poissons Autistes
, Bacalao, James d’O

écouter Post happiness de James d’O
, Alpen Dynamo et bien d’autres encore.

De quoi retourner un dancefloor ou provoquer une crise de nerf à vos voisins…

FOCUS netlabel: Insubordinations

février 7, 2008

Insubordinations est un netlabel dédié à la musique improvisée – freejazz, électroacoustique ou autres expérimentations – saisie sans artifices. explosions d’énergie, constructions spontanées, structures malmenées, instabilités, confrontations ou simplement liberté absolue.

Le projet débute début 2006, à l’instigation de d’incise du collectif genevois Audioactivity. Mettant l’accent sur l’improvisation acoustique ou mixte, le catalogue du netlabel couvre une vaste étendue de sonorités les plus avant-gardistes. On y rencontre en solo le pianiste genevois Jacques Demierre (lauréat du Prix de la Ville de Genève 2007),

écouter Black and white memories de Jacques Demierre

les genevois également de Plaistow,

écouter Mairie des Lilas de Plaistow

le combo freejazz
diatribes

écouter Grosse roille de Diatribe et Christian Graf

le 4tet Pamela’s Parade, le violoncelliste Martin Altenburger en duo avec le percusionniste Lé Quan Ninh, le saxophoniste Heddy Boubaker avec le Rosa Luxemburg new quintet,

écouter Schizophonie de Rosa Luxemburg new quintet

le trio BWW et en duo avec le batteur Sébastien Bouhana, le big band freejazz portugais Potlatch , le duo piano/basse de Cracovie Apeiron

écouter Night in Krakow d’Apeiron

ou encore le prolifique musicien argentin Adrian Juraez.

On y retrouve aussi SOL, une pièce électroacoustique improvisée du français Mathias Delplanque (connu aussi pour ses productions electronica-dub sous le pseudo de Lena).

écouter SOLde Mathias Delplanque

Depuis décembre 2006 Insubordinations et le netlabel eDogm collaborent étroitement.


chronique: JeRe – cuisine insonorisée

février 7, 2008

Artiste(s): JeRe
Titre: cuisine insonorisée
netlabel: Audioactivity
réference: AA07
genre: IDM breakcore bugcore
télécharger: album complet

Écouter Nuit rouge extrait de l’album :

Le court album de JeRe intitulé « cuisine insonorisée » est certainement un des plus violents sortis sur le netlabel helvétique Audioactivity, mais pas nécessairement le plus ardu. Si JeRe est adepte d’une certaine sauvagerie, il découpe avec précision ses rythmiques sans rien laisser au hasard, les envoie en rafales s’écraser contre des mures de distorsions, les faisant voltiger au-dessus de nappes atmosphériques. Les compostions de JeRe chantent rarement la joie de vivre mais sont empreintes d’une puissance et d’une profondeur indéniable.

Le premier morceau, « idée aime » avec sa mélodie electro qui vous reste scotchée dans un coin de cerveau introduit en douceur la suite dans un style un peu éloigné du JeRe habituel.
Le second se salit un peu plus en restant dans une dynamique assez calme. Le troisième après quelques secondes d’intro annonce la couleur définitive, break drillé à tout va créant une masse presque abstraite de rythmes entrechoqués sur fond de violons épiques. « évasif » porte bien son nom. Avec « manchot ambidextre » et « nuit rouge » on arrive, enfin, dans le sérieux de l’affaire, la saturation prend le dessus, JeRe livre un breakcore très personnel, plus lent que ce qui se fait usuellement dans ce genre, il emmène l’auditeur vers un terrain au règne la folie, dans une atmosphère apocalyptique ou tout se déforme. Grandiose.

FOCUS: électroacoustique

février 7, 2008

La musique électroacoustique, ou musique concrète, souvent dite expérimentale, s’est développée en parallèle de la musique contemporaine pour instruments.

En se concentrant sur le son lui-même et ses sources diverses (humaines ou naturelles, préméditées ou accidentelles) cette musique peut prendre des formes et des couleurs extrêmement variées, tantôt paysage sonore, minimale, quasi orchestrale, percussive ou aérienne. Tout comme la musique classique elle requiert un environnement adéquat et une attention particulière. Elle ouvre alors un monde poétique et infiniment surprenant.

Voici une petite sélection d’albums:
Rainier Lericolais – adagio ma non tanto (tripostal)
Julie Rousse – des Restes Humains .ep (con-v)
Mathias Delplanque – SOL (insubordinations)
Adrian Juarez – cabras (audiotong)
d’incise – capharnaüm (edogm)
Nikita Golyshev – 15 Songs from Glass, Oil and Other Sources (musica excentrica)
Jérôme Pergolesi – Minzy (la p’tite maison)



25/01/08 Plaistow & d’incise / concert à la bibliothèque de la cité / Genève

janvier 14, 2008

FLY25JANrecto_Cweb

Les Musiques Libres et Netlabels s’invitent aux BMU.
Finissage de l’exposition d’Albertine avec Plaistow et d’incise.

Et pourquoi ne pas mêler des choses qui finalement ne sont peut-être pas si éloignée l’une de l’autre, les illustrations poétiques et touchantes d’Albertine, l’esprit de liberté du trio jazz Plaistow et les sélections pointues de musique « libre » de l’activiste électronique d’incise.
Réinventer l’espace de la bibliothèque et le projeter dans l’avenir, faire se rencontrer dans l’antre du savoir et de la culture des artistes polymorphes.
Plaistow et d’incise sont de ces musiciens qui vous poussent à aller au-delà de la musique et à pousser la réflexion sur d’autres terrains, à penser sa relation dans la société marchande mais aussi à se détacher de toutes formes de contrainte.
Afin de présenter le futur catalogue de musique en libre diffusion des bibliothèques Municipales, trois compilations, présentant un rapide survol de la scène netlabel locale et internationale seront distribuées lors de cette soirée.

Plaistow (Insubordinations netlabel)
concert post-jazz
Johann Bourquenez: piano
Raphaël Ortis: basse
Cyril Bondi: batterie

d’incise (audioactivity netlabel)
dj set ambient/electronica/…

Vendredi 25 janvier 2008
de 19h à 21h.
à la bibliothèque municipale de la Cité,
à la salle d’exposition au rez-de-chaussée,
Place des Trois-Perdrix, 5 1204 Genève

FOCUS netlabel: Adozen

octobre 4, 2007

Adozen est un netlabel dirigé par le fribourgeois Marc Zendrini (également actif dans l’organisation des soirées Ko.roke au Fri-son).

Adozen diffuse des artistes venant de différents champs de la musique électronique expérimentale en mettant l’emphase sur la temporalité et la narrativité des sources sonores, leur origine et leur production.

On y retrouve l’ambient-drone radicale du lausannois Larkian (adz003, chroniqué par disquiet), l’electronica advanced audio narrative indéfinissable du genevois Hopen (adz005), ou encore les excellentes compilations « a baker’s dozen pt1 & 2 » (adz001 & adz002) regroupant nombre de pointures de la musique expérimentale, o.s.t., [sic], tigrics, dalglish, tomas korber ou micheal northam.